Les Chaumées
Chassagne Montrachet
2015

Terroir

Les Chaumées est le premier cru qui domine le secteur nord (côté Puligny-Montrachet) du vignoble de Chassagne-Montrachet. Les vignes du domaine sont elles-mêmes situées dans la partie haute de ce climat à un peu moins de 300 mètres d'altitude. Comme souvent sur les hauts de côteau, le sol est peu profond : pas plus de 50 cm en moyenne. Une terre légère (peu d'argile), peu collante quand elle est humide, qui ressuie très vite après les pluies. La présence de cailloux est importante. Un terroir pierreux donc qui se distingue aussi par sa pente assez forte, exposée à l'est tout en s'inclinant légèrement vers le nord. Une situation qui pourrait laisser penser que ce secteur est tardif. Ce n'est pourtant pas le cas. Les raisins, de petites grappes bien constituées, murissent sans difficulté, sans craindre les maladies. Cette vigne plantée en 1988 couvre 22 ares.

Vinification

Lors de la récolte les raisins sont une première fois triés à la vigne, puis si nécessaire un deuxième tri est effectué en cuverie, sur table. Avec un pressurage doux, le moût est mis à débourber pendant 12 h. Un débourbage naturel léger qui permet au vin de garder un bon substrat, protecteur de l'oxydation, gage d'une bonne richesse gustative également. Il est ensuite mis en fûts par gravité où il pourra fermenter. Le Chassagne premier cru Les Chaumées est vinifié en fûts, dont 60% neufs pendant 20 mois. Un minimum d'interventions, quelques bâtonnages seulement, sont effectuées pendant cette période. Nous avons noté par expérience que des bois à grains mi-fin apportaient de la tension au vin sans pour autant ajouter un caractère toasté qui nuirait à la netteté de son expression. Avant la mise en bouteille, le vin passe près de trois mois en cuve pour homogénéiser ses constituants. La cuverie fonctionne par gravité naturelle sur quatre niveaux, de l'arrivée du raisin à la mise en bouteille, sans pompage.

Millésime

Le soleil a joué les premiers rôles sans discontinuité en 2015. La vigne a emmagasiné de l'énergie tout au long du cycle.
Un mois de juillet exceptionnellement chaud et sec a vu les températures dépasser 30° pendant 18 jours, suivi de quelques pluies bienfaisantes en août. Après un réveil de la végétation précoce, la vigne était en fleur dès la fin mai. La maturité des raisins a été rapide et les vendanges ont débuté le 2 septembre. Elles ont duré 6 jours, toujours sous un temps clément...
Dans les cuves et les pressoirs les raisins étaient splendides.
Les Chaumées 2015 ont été récoltées le 4 septembre et mises en bouteille, sans filtration, le 18 avril 2017.

Dégustation

Une cuvée qui dégage une forme de puissance tranquille. La belle maturité du millésime se fait sentir dès la première approche au nez. Des arômes de pêches jaunes juteuses, de miel d'acacia, d'amande se déploient. La bouche est harmonieuse, gourmande, entre gras et fraîcheur. Un grand vin, tout simplement complet.

Creation Vinium
L'abus d'alcool est dangereux pour la santé. A consommer avec modération